Les règles du SLAM de poésie, le concours de l’AMOPA

Les dates limites : inscription au concours le 01/02/2022 ; envoi des productions 01/04/2021 sur lucds@gmx.fr

1 – Vos poèmes ou ce qui s’en rapproche, doivent être ORIGINAUX, c’est-à-dire que vous en êtes l’auteur et doivent être en FRANÇAIS – argot, citations (même en langue étrangère), courtes phrases en langue étrangère, poésie sonore, patois, sont toutefois acceptés.

2 – Vous pouvez dire vos textes avec ou sans les textes en main.

3 – Vos textes n’excèdent pas 3 minutes. Vous bénéficiez d’un délai  de 10 sec de grâce. Après, vous subirez une pénalité de ½ point (sur le total de vos points) pour chaque 10 secondes excédentaires. Au-delà de 5 minutes, vous êtes disqualifié.

4 – Vous n’avez droit à rien d’autre pendant votre prestation que votre voix. En effet, AUCUN ACCESSOIRE N’EST AUTORISÉ. Pas de musique, ni pieds rythmant la mesure, ni mains tapant les poches ou ailleurs pour la remplacer. Non plus, aucun costume ou déguisement ne seront tolérés sous peine extrême de disqualification. Vous pouvez bien sûr bouger, même de manière étudiée, mais rien qui ne remplace la parole et la voix pour donner sens ou sons. Évidemment aucune trame sonore ne pourra intervenir d’aucune façon. L’utilisation d’accessoire disqualifie automatiquement le slameur. Avec votre voix, toutefois, vous pouvez faire à peu près n’importe quoi : beat box, chant, cris, murmures, psalmodies, berceuses, onomatopées, cris d’animaux, sifflements, etc. À RETENIR : qu’il soit lu, interprété (dramatisé ou chanté) ou encore performé, le texte, la bouche et la voix sont les vedettes du « show ».

5 – Un jury tiré au sort dans l’assistance jugera votre prestation. Les 5 slameurs qui obtiendront le meilleur score seront primés. Le jury est souverain. Les critères retenus seront l’originalité, la qualité d’écriture et celle de la déclamation.